• Joyeux coup de balai vers 2018


    On emporte avec soi les meilleurs choses,
    on abandonne ce qui n'a pas marché,
    on continue de rêver à un monde meilleur,
    on entraîne avec soi tous ceux qu'on aime,
    et ensemble on formera le monde de demain?

    Meilleurs vœux à vous tous qui passez encore
    malgré mon manque de présence.

    Joyeux coup de balai vers 2018

    Joyeux coup de balai vers 2018



    5 commentaires

  • Il est mort , il a du être abattu,
    il est parti, il me manque.



    Je n'irais plus sous mon arbre.

    Déjà l'année dernière ,
    j'avais observé qu'il était malade,  les feuilles jaunissaient très vite,

    Il n'avait que 29 ans,
    Pour moi impossible de croire qu'il était sur sa fin,

    Mais,
    Dans l'étang  d'un champs voisin,  j'avais observé un renard mourant,
    et j'ai bien pensé qu'il avait été empoisonné aussi
    l'arbre dont les racines cherchent en permanence l'eau
    a t'il aussi été empoisonné?




     

     Je n'irais plus sous mon arbre.
    Comment???

    De la peinture sur des taques d'égouts m'ont de suite fait comprendre
    que certains se débarrassaient de polluants de cette façon.
    C'est criminel et un  manque de respect pour la nature
    déjà tellement malmenée.

    Je n'irais plus sous mon arbre.
    QUI?

    Impossible de savoir
    mais quelqu'un qui m'en a rien à faire de la pollution.
    Tout cela  m'a bien attristée.

    Je n'irais plus sous mon arbre.


    Au revoir et adieu mon arbre qui m'a donné tellement de joies
    et de protection pendant les grandes chaleurs des étés.
    Adieu mon ami
    Une part de mon être t'accompagne dans ton dernier voyage.

    Je n'irais plus sous mon saule pleureur


    7 commentaires
  • Regarde cette cascade,
    Elle n'arrête jamais de couler,
    Elle ondule sur les rochers,
    Pour que l'on puisse l'admirer.

    Mon ruisseau

    Coule source ...sans t'arrêter,
    Mes yeux n'arrête pas de te fixer,
    Le son de ta course,
    Résonne dans mes pensées.


    Ton eau limpide,
    Se jette sur les pierres,
    Dand le lit de cette rivière,
    Ne t'arrête surtout pas,
    Que ferions-nous sans toi,
    Rejoins tes semblables,
    Et dans un accord,
    Partez vers votre destin.

    Mon ruisseau

     

    Certaines de vous perdrons
    Leur limpidité,
    Elles seront à jamais souillées,
    Les homme s'en seront chargés

    D'autres finiront leur course,
    Pour nous abreuver
    D'autres aussi par leur force
    finiront dans les barrages
    Pour nous éclairer.


    Mais le petit bonheur de l'instant,
    C'est de te regarder couler sur les rochers,


    écrit par arlette en 2007 pour le blog


    8 commentaires
  •  

    La rentrée

    La rentrée


    La rentrée est de retour
    et le quartier va retrouver le silence la journée.
     

    Dommage, 

    J'aime les cris d'enfants, les pleurs et même les disputes,
    cela me rappelle forcément
    les vacances de mon enfance.
    Elles étaient simples
    mais nos journées étaient quand même agitées
    les garçons dans les arbres jouaient déjà au guerrier
    nous les filles on reprenait les gestes de maman ..  dinette....poussette
    c'était notre futur apprentissage .
    Les disputes étaient au rendez vous
    de même que  les punitions .

    La rentrée

    Quand je regarde vers ce passé,
    qui est maintenant bien loin,
    et que les jeunes n'imaginent même plus.
    Pour eux c'est presque la préhistoire faut bien le dire,

     Je me dis que cela est tellement vite passé.
     mais surtout pas de regret,
    juste un regard en arrière.
    Tout en souhaitant aux jeunes générations,
    d'avoir d'aussi merveilleux souvenirs
    quand ils auront un certain âge.

    A bientôt et bisous.


    La rentrée

     


    4 commentaires
  •  

    Cœurs de pavot 

    Mon jardin

     Cœur de Pavot, tu t'ouvres le matin,
    pour déjà perdre tes pétales le soir,
    Tu prends alors cette forme ronde 
    qui protège et fait grossir les graines
    pour l'année prochaine

    Mon jardin

    J'ai voulu cette année,
    laisser la nature s'installer et faire à son gré.
    Je n'a
    vais aucune idée de ce que j'avais semé.
    un petit sachet de graines nature mélangées.

    La chaleur est alors arrivée,
    il a fallut un peu les arroser,
    mais j'y ai surpris des abeilles et des papillons
    qui venaient y butiner.

    J'aurai une floraison multiple tout l'été,
    sans trop devoir m'en occuper.


     

    Mon jardin

    Mon lys royal trône au milieu de ce mélange
    Fier et solitaire,
    il nargue de sa hauteur la bordure de ce mélange
    surprenant.

    Mon jardin

    Qu'ai-je encore à vos monter ?
    Si ce ne sont que les jardinières qui doivent
    être régulièrement arrosées.

    Mon jardin



        Mon jardin
     

    Mon jardin

    Mon jardin


    Profitez de ce bonheur partagé,
    Bon été à vous tous


    Mon jardin


    17 commentaires
  •  Rideaux tirés,
    Volets fermés,
    Ventilateurs branchés,
    Je reste au repos
    S'il me faut bouger,
    Ce ne sera que pour me désaltérer.

    Passer la journée sous cette chaleur de plomb,
    m'épuise et me fatigue.
    Ce soir, je constaterai que mes fleurs
    assoiffées seront presque toutes desséchées.

    Dans le fond du jardin
    Sous un arbre l'eau des oiseaux a chauffée,
    eux aussi je ne dois pas les oublier.

    Tomy a prit un bain, le voilà un peu
    rafraichit,
    il est maintenant vautré à mes pieds,
    Les nuits ne sont pas trop récupératrices.

    Maintenant,
    Je ne me plains pas,
    Je pense plutôt à tous ceux qui travaillent,
    a tous ceux qui sont dans les hôpitaux,
    Ceux dans les embouteillages.
    et tout les autres.

    Alors  courage à tous et à toutes,
     Pensez et veillez surtout à ceux qui vous entourent
    et qui pourraient avoir besoin de vous
    Pensez aux personne âgées qui ne
    peuvent ou ne savent plus se déplacer.

    L été est là et cela ne fait que commencer.
     
    Lelette






     










    2 commentaires
  • Mes lierres envahisseurs

    Nous voilà déjà mi mai,
    le printemps est bien avancé,
    et je vois que je ne suis plus passée.

    Hier encore on se croyait en été,
    Un temps très chaud,
    même orageux  jusque dans la soirée.

    Ensuite une fine pluie est arrivée
    et toutes les fleurs ont pu se désaltérer.
    Plus besoin d'arroser.

    Mes lierres envahisseurs



    Pendant plus d'un mois,
    J'ai arraché des  lierres qui avaient envahis,
    les arbres et les haies sur plus de 60m de longueur,

    J'ai découvert une vie sous cette épaisseur de feuilles
    et de branches tombées mais constamment recouvertes
    de ces lierres envahisseurs.

    Plus jamais je ne me laisserais dépasser par cette plante,
    dont les racines faisaient parfois plus d'un mètre.
    J'avançais à genou sur un coussin de mousse,
    entendant autour de moi,
    le bourdonnement d'abeilles ou de guêpes,
     et contournant des trous qui 
    devaient abriter des rates ou autres bestioles.

    Je vais veiller dorénavant à ne plus laisser
    la nature envahir les haies et les arbres,
    qui finissent surement par suffoquer.
    Malgré toutes les protections, des gants,
    je suis griffée aux jambes, aux mains...

    Mes lierres envahisseurs



    Le seul bonheur, est que la fraicheur 
    des sous branches et arbres,
    m'a aidée à passer 
    ces grosses chaleurs .

    Maintenant, je vais essayer de redresser le dos
    qui malgré tout en a souffert.
    Bonne fin de journée les amis et à bientôt.

    Mes lierres envahisseurs



      

     


    5 commentaires
  • Le printemps est de retour



    Quand la nature s'éveille,
    C'est notre coeur qui s'émerveille.
    La sève dans chaque plante,
    Explose vers la lumière.
    Oignons, plantes,
    Buissons, arbustes,
    De jours en jours,
    Ils prennent des couleurs,
    Qui font notre bonheur,
    On ne peut s'en lasser,
    De ce spectacle sans cesse renouvelé,
    Qu'il y a t-il de plus beau?
    Que cette nature qui donne sans demander,
    et qu'on a bien du mal à respecter.

    Le printemps est de retour



    Les printemps je ne les compte plus,
    beaucoup sont arrivés  sans trop y songer
    A l'époque de la jeunesse,
    l'important était,  toilettes légères,
     plaire, séduire, vivre ...

    Avec les années qui sont passées,
     tout à changé et
    voyant les printemps défiler,
    je m'émerveille devant chaque bourgeon
    chaque fleur et le comble du bonheur,
    les oiseaux au concert sans cesse renouvelé.

    Doux printemps
    J'espère te revoir encore souvent.

    Le printemps est de retour

    Profitez des chaque moment
    le temps s'envole inexorablement.
    Mes amitiés

    Le printemps est de retour









     


    9 commentaires