• Ma première impression en Inde

    Un moment dans cette aventure

     

    Je pourrais me demander ce qui m'a le plus marqué
    dans cette aventure seule au bout du monde.
    Mais la première minute était de taille,

     Mumbai (anciennement Bombay) fut mon point de chute(sans ironie)
    l'arrivée fut mouvementée avec la douane qui ne me comprenait
    absolument pas, et pour cause 
    je parle très peu l'anglais et avec un accent épouvantable
    Un petit Suisse(!)   est alors arrivé à ma rescousse,
    et m'a sortie de ces douaniers qui me hurlaient dessus.
    A cette époque, une femme blanche, seule, voyageant à travers le pays
    était pour le moins suspecte,
    mais contrairement à ce que vous pourriez croire,
    jamais je ne me suis sentie en danger ni même angoissée.
    Je savais que tout se passerait bien.

    Un moment dans cette aventure

     


    Après, livrée à moi-même,
    je sortis enfin de cet aéroport en pleine nuit,
    et ma première image fut vraiment marquante,
     sur des sacs de toile de jute ou cartons posés sur le sol
    des centaines d'Indiens dormaient à la belle étoile
    dans une chaleur suffocante,
    je ne m'étais pas préparée à cela, le choc fut rude.

    Un moment dans cette aventure


    Ce fut ma première impression avec le peuple Indien.

    Mon contact arrivait et je devais la suivre,
    une dame d'une congrégation allait m'héberger, me conseiller les premiers jours,
    car le climat, la nourriture et l'habillement
    allait me demander un temps d'adaptation. 

    Un moment dans cette aventure


    Mumbai ou Bombay comptait à cette époque 10 millions d'habitants,
    a ce jour, dans cette ville ils sont 12millions,
    Une vraie fourmilière ou pas un cm2 n'est libre,
    ou il faut jouer des coudes pour monter dans un bus ou un train.
    ou la mendicité est à chaque arrêt.
    Le choc culturel fut de taille,  mais doucement j'y suis arrivée.
    Pendant  plusieurs jours, j'ai appris à ne jamais circuler entre 12h et 16h,
    la chaleur était suffocante.
    j'ai compris que je devais me couvrir les jambes et  les bras,
    j'ai commencé à manger végétarien, car le peu de viande que je voyais
    était exposée à l'air et la chaleur, les mouches les colonisaient...

    Un moment dans cette aventure

    Un petit passage de cette aventure qui ne faisait que commencer.
    Bonne fin de journée mes amis.
    Arlette.

     

     

     

     

    « Promenade par temps geléRéponse à vos questions. »

  • Commentaires

    1
    pascalouchr
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 14:58
    pascalouchr

    vraiment encore chapeau ma Lelette .. avec mon caractère de trouillarde, j'en aurais été incapable ! .. mais quelle belle aventure ! bizz ma douce

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    marie
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 15:43

    q du plaisir de te lire .. franchement fait un livre tu écris tellement bien 


     

    3
    christine
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 21:13

    C'est vrai comme dit Marie tu pourrais écrire un livre .

    Je pense que cette aventure ,beaucoup aurait voulu  la faire mais n'aurait pas eu ton courage (comme moi !!! ).Tu es une personne curieuse ,qui aime partager et rendre les gens heureux .La vie là-bas ne devait pas être facile .Tu as pu te contenter de peu de choses .Ton rêve était de pouvoir donner un peu de toi aux gens qui sont content avec rien .Je t'admire Lelette .Bisous .



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :