• Ce matin, au levé du jour,
    Le sol bien gelé, moins quatre à cinq degrés
    Mes oiseaux surpris et pas habitués,
    m'attendaient sagement,
    serrés dans les haies,
    ils piaillaientet attendaient.

    Plus tôt que les autres jours,
    Je savais qu'ils étaient là,
    a guetter mon arrivée
    ILs parlaient et disaient
    "Dépêche -toi voyons!
    La nuit a été froide,
    Nous avons faim et soif,
    Casser la glace, nous abîme le bec.
    Apporte nous à boire..
    Des calories, nous en perdons beaucoup
    Apporte-nous de grâce un plateau bien garni.


    Dans chacune de mes mains
    Je tenais leurs destins..
    Un plateau bien garni dans l'une..
    dans l'autre, de l'eau fraîche,
    je descendis le chemin
    qui me menait à leur abri..
    Le sol était durci..

    Je mis leur déjeuner sous abri
    cassa la glace et leur mis l'eau.
    En vitesse  je suis rentrée
    et m'installa pour les observer

    les tourterelles en premier lieu..
    toujours deux par deux..
    les mésanges agrippées aux filets..
    le faisan solitaire qui sortait de je ne sais ou
    mais pas maigre du tout.
    Les moineaux par dizaines qui
    venaient raffler tout.
    A onze heure du matin..
    Il n'y avait déjà plus rien
    Je repasserais après-midi....
    juste avant la nuit

    La température a chuté..
    Elle va continuer..
    pensons aussi à la nature qui souffre
    car année après année..
    on leur retire..leurs haies protectrices
    et par ce fait leur nourriture..des petites baies

    Bisous mes très chers amis du net.

     


    7 commentaires
  • Halloween

    Très paresseuse ces moments ci,
    j'ai laissé filer les jours sans passer ici,
    mais ce soir, je ne pouvais y échapper,

    Halloween


    Halloween est arrivé,
    Les bonbons attendent l'arrivée des enfants,
    Un gros bocal  est préparé sur le meuble,

    mais entre nous ...
    J'ai une terrible envie d'y plonger la main,
    Il ne me reste que d'espérer qu'ils oublient de sonner,
    dans ce cas je pourrais en profiter..

    Très bonne soirée et 

    Très joyeuse fête d'Halloween


    Halloween

     


     


    8 commentaires
  • Cinq heures de route et nous sommes arrivés dans ce monde enchanteur

    Petit séjour en Alsace

    Comment ne pas en tomber amoureuse ?

    Petit séjour en Alsace


    Début septembre, juste avant les grandes chaleurs,
    la décision était prise,

    Nous allions partir jours en Alsace pour nous reposer,
    mais surtout aussi pour admirer une fois de plus
    tous ces petits villages ou il fait bon vivre et ou on ne se lasse pas,
    de déambuler dans ces rues étroites décorées de balconnières
    qui me faisait pâlir d'envie.

    Je ne parlerai pas de notre périple,
    beaucoup d'entre vous connaissent cette région de France,
    qui a su garder ces coutumes tout en basculant 
    dans ce nouveau monde.  

     

     



    Il a fait chaud, très chaud...
    mais l'étroitesse des rues des villages,
    et la douceur de vivre
    sans parler du petit vin frais .
    Tout cela nous a fait passer des moments merveilleux.

    je voulais juste partager un tout petit bout de notre voyage.
    Bises les amies.

     


    13 commentaires
  • On nous promet, puis on nous annonce de la chaleur
    et enfin une canicule.
    Une canicule qui doit durer 4 jours.

    Jour de canicule,

    On nous ressasse sans cesse de nous hydrater,
    de mettre des vêtements amples,
    de ne pas trop se fatiguer,
    alors me voilà à la maison,
    les tentures tirées
    un bermuda et une boisson fraîche à mes côtés.

    Jour de canicule,



    Même Tommy, mon Lhassa ne veut pas sortir,
    La fraicheur du parquet ne le fait pas bouger.
    Les hibiscus encore merveilleux hier,
    pendent du nez et sont en train de griller.
    Tout ne sera pas négatif dans cette canicule,
    les limaces ne viendront plus se régaler de mes Dahlias la nuit tombée.

    Jour de canicule,


    Tout ce qui sera à faire  dans les travaux ménagers
    sera fait aux heures les plus fraiches comme au lever du soleil.
    Le reste du temps, je me reposerai et me désaltèrerai.

    Bonne canicule les amies. 




    12 commentaires
  • Enfin!!, ce We nous a comblé par son soleil, sa chaleur, sa luminosité,
    des festivités dans bien des localités et des villes,
    Il nous fallait choisir,
    mais les coins paisibles de nos Ardennes nous ont
    comme souvent attirés.

    Nous étions partis pour une promenade autour du lac de Vielsalm,
    une fête s'y préparait dans la joie, des produits artisanaux étaient proposés,
     alors nous avons décidés d'y participer.
    Aussi nous avons pris notre repas autour d'un barbecue
    et d'une bière locale de la Salm.

    WE du 15 aouût

    Repus et fatigués,
    nous sommes rentrés pour nous affaler dans un transat
    à l'ombre d'un saule pleureur.

    WE du 15 aouût



    Lundi 15 , changement de cap,
    nous pensions nous trouver un endroit plus calme,
    nous sommes donc partis à Malmédy,
    mais tout comme hier,
    une grande fête s'y préparait,
    celle de la plus grande omelette ,
    à laquelle nous avons assistés mais non partagés,
    car notre choix s'était portés un autre plat.

    WE du 15 aouût

    Ce fut une merveilleuse journée,
    mais de retour une fois de plus nous étions liquidés.
    Il faut donc en profiter,
    car quand le grand âge arrive,
    il devient difficile de tenir jusqu'au bout.

    Bonne fin de WE à vous tous.

    WE du 15 aouût





    3 commentaires
  •  

    Amie des roses



    Se promener dans les quartiers,
     admirer les jardins,
    C'est un peu ma promenade au quotidien,

    Les roses sont en pleins éclats,
     blanches, jaunes ou rouges,
    Ces fleurs grimpantes, ou en parterres,
    Sont d'un charme exemplaire.

    Mais ces petites charmeuses,
    Usent un peu trop de leur beauté
    Il suffit de les approcher,
    de vouloir les couper,
    et toutes épines dehors,
    prêtes
     à piquer,

    J'ai beau leurs expliquer,
    que je viens pour les nettoyer,
    afin qu'elles puissent continuer, 
    à proliférer et à se pavaner,
    rien n'y fait.
    J'ai à chaque fois,
    les mains toutes égratignées,
    Et les gants, me direz-vous??
    Justement parlons-en?
    Rien qu'à les enfiler
    j'attrape  de l'urticaire..
    Alors,
    entre l'urticaire  
    et les éraflures de ces dames rosières,
    J'ai opté pour ces dames,
    les roses.

    Amie des roses




     

     

     

     


     


     


    11 commentaires
  • Moment présent.



    Le bébé, c'est moi
    curieuse de la vie
    cette vie qui passe à grande vitesse.
    Bonne semaine les amies.
    Bises





    Euro 2016


    5 commentaires
  • Etant contrainte de rester allongée,
    Je regarde en direct l'hommage rendu
    aux 32 victimes du 22 mars dernier.

    Dimanche de recueillement


    Victimes de tout âges, innocentes
    Vous vous étiez levés comme chaque jour,
    pour vous rendre à votre boulot,
    à vos rendez vous.
    vous partiez en vacances.
    Vous aviez dit au revoir à vos proches,
    sans vous doutez un seul instant
    que ce serait pour eux un adieu.

    D'autres habités par le mal et au nom de je ne sais quel dieu
    en avait décidé autrement.
    La vie vous a fauché pour certains
    et bien d'autres souffriront dans leur chair à jamais.

    Dimanche de recueillement


    Je ne vous connaissais aucun
    mais j'ai ressenti une profonde douleur comme une déchirure dans ma chair.
    Vous n'êtes pas parti dans l'oubli,
    vous faites partie désormais de notre histoire,
    Vous êtes aussi la force qui nous fait réagir face à ces barbares.



    Dimanche de recueillement



     

     


    9 commentaires
  • Partager ses soucis,

    Parler


    Ce matin , en promenant tranquillement Tomy comme chaque jour,
    Je rencontrai une de mes voisines qui me paraissait bien triste.
    Au fur et à mesure de notre échange verbal,
    je constatais que cette dame me paraissait excitée dans ses mots,
    je lui demandais alors des nouvelles de son mari,
    et comme soulagée de pouvoir parler,


    Parler

    Parler


    elle commença sans se faire prier à raconter sa vie avec son mari
     et des effets néfastes de la maladie de celui-ci.
    Je le savais très malade
    mais est ce les médicaments?, la maladie?
    celui ci deviendrait de plus en plus exigeant envers son épouse..
    Je la laissais parler, puis celle ci se mit à pleurer.
    Je ne pouvais me détacher de cette personne,
    ce n'est jamais du temps perdu si on peut aider quelqu'un
     ne serait-ce que l'écouter,
    lui parler calmement et peut-être essayer de lui donner certains conseils .
    Un œil extérieur est parfois  bénéfique à celui qui en a besoin.
    En la quittant,
    Je savais que je n'avais pas perdu ma journée.

    Parler

    Bonne journée très chers amis qui passez.
    lelette 


    3 commentaires