• Moment présent.



    Le bébé, c'est moi
    curieuse de la vie
    cette vie qui passe à grande vitesse.
    Bonne semaine les amies.
    Bises





    Euro 2016


    5 commentaires
  • Etant contrainte de rester allongée,
    Je regarde en direct l'hommage rendu
    aux 32 victimes du 22 mars dernier.

    Dimanche de recueillement


    Victimes de tout âges, innocentes
    Vous vous étiez levés comme chaque jour,
    pour vous rendre à votre boulot,
    à vos rendez vous.
    vous partiez en vacances.
    Vous aviez dit au revoir à vos proches,
    sans vous doutez un seul instant
    que ce serait pour eux un adieu.

    D'autres habités par le mal et au nom de je ne sais quel dieu
    en avait décidé autrement.
    La vie vous a fauché pour certains
    et bien d'autres souffriront dans leur chair à jamais.

    Dimanche de recueillement


    Je ne vous connaissais aucun
    mais j'ai ressenti une profonde douleur comme une déchirure dans ma chair.
    Vous n'êtes pas parti dans l'oubli,
    vous faites partie désormais de notre histoire,
    Vous êtes aussi la force qui nous fait réagir face à ces barbares.



    Dimanche de recueillement



     

     


    9 commentaires
  • Partager ses soucis,

    Parler


    Ce matin , en promenant tranquillement Tomy comme chaque jour,
    Je rencontrai une de mes voisines qui me paraissait bien triste.
    Au fur et à mesure de notre échange verbal,
    je constatais que cette dame me paraissait excitée dans ses mots,
    je lui demandais alors des nouvelles de son mari,
    et comme soulagée de pouvoir parler,


    Parler

    Parler


    elle commença sans se faire prier à raconter sa vie avec son mari
     et des effets néfastes de la maladie de celui-ci.
    Je le savais très malade
    mais est ce les médicaments?, la maladie?
    celui ci deviendrait de plus en plus exigeant envers son épouse..
    Je la laissais parler, puis celle ci se mit à pleurer.
    Je ne pouvais me détacher de cette personne,
    ce n'est jamais du temps perdu si on peut aider quelqu'un
     ne serait-ce que l'écouter,
    lui parler calmement et peut-être essayer de lui donner certains conseils .
    Un œil extérieur est parfois  bénéfique à celui qui en a besoin.
    En la quittant,
    Je savais que je n'avais pas perdu ma journée.

    Parler

    Bonne journée très chers amis qui passez.
    lelette 


    3 commentaires
  • Mon muguet est à la traine,
    Il se cache, il patiente,
    il attend la chaleur,
    qui  arrive mais il faut encore un peu patienter.

    Le muguet,


    Dans certaines contrées  plus ensoleillées
    Il est déjà présent et fait déjà le bonheur de chacun.
    Ces petites clochettes,
    sont frêles, et de coutes durées.
    C'est bien pour cela que nous les aimons,
    et que nous les offrons comme porte bonheur. 

    Le muguet,


    Il y a une trentaine d'année,
    nous allions encore le cueillir dans les bois délicatement.
    Mais maintenant, vu l'arrachage et le profit de certains,
    Il n'y en a plus et les endroits sont interdits.

    Mon muguet offert est déjà séché,
    mais je le garderais toute l'année.
    Il me rappellera la journée ou on me l'a offert,
    pour me souhaiter du bonheur.

    Bisous les amis et bon mois de mai.

    Le muguet,




    7 commentaires
  • Aimer.

     Aimer...

    Faire sans cesse l'effort de penser
    à qui est devant toi,
    lui porter une attention réelle, soutenue,
    ne pas oublier une seconde
    que celui ou celle avec qui tu parles
    vient d'ailleurs, que ses gouts,
    ses pensées et ces gestes
    ont été façonnés par une longue histoire,
    peuplées de beaucoup de choses et
    d'autres gens que tu ne connaitras jamais.

    Te rappeler sans arret que celui ou celle
    que tu regardes ne te doit rien.

    Cet exercice te conduit
    à la plus grande jouissance qui soit:
    Aimer celui ou celle qui est devant toi,
    l'aimer d'être ce qu'il est, une énigme,
    et non pas d'etre ce que tu crois,
    ce que tu crains, ce que tu espères,
    ce que tu attends, ce que tu cherches,
    ce que tu veux."

    Apprécier ce que l'on a

    Aimer.

     

     

    Un jour, le père d'une très riche famille amène son fils à la campagne
     pour lui montrer comment les gens pauvres vivent.
     Ils passent quelques jours sur la ferme d'une famille qui n'a pas
     beaucoup à leur offrir.
     


    Au retour, le père demande à son fils:
     " As-tu aimé ton séjour ?"
     " C'était fantastique papa !"
     " As-tu vu comment les gens pauvres vivent ?"
     " Ah oui" répond le fils.
     Alors: " Qu'as-tu appris?"
     


    Le fils lui répond:
     J'ai vu que nous n'avions qu'un chien
     alors qu'ils en ont quatre.
     Nous avons une piscine qui fait la moitié du jardin
     et ils ont une grande crique.
     


    Nous avons des lanternes dans notre jardin et eux,
     ont des étoiles partout dans le ciel.
     Nous avons une immense galerie à l'avant et eux,
     ont l'horizon.
     


    Nous avons un domaine mais eux,
     ont des champs à perte de vue.
     Nous avons des serviteurs alors qu'eux servent les autres.
     Nous achetons nos denrées et eux, les cultivent.
     Nous avons des murs autour de la propriété pour nous protéger,
     eux ont des amis qui les protègent.
     


    Le père en resta muet.
     Le fils rajouta:
     " Merci papa de m'avoir montré tout ce que nous n'avons pas".

    Aimer.

     


    8 commentaires
  •  

    Pâques


    Passez de très belles fêtes les amis,
    malgré ce triste atmosphère,
    malgré ce temps pluvieux,

    Rappelons nous que cette fête est une fête de joie.
    Dans une période ou ne parle plus que d'Islam,
    Nous les Chrétiens d'Europe,
    devons dans une communion,
    nous rappeler que nous avons aussi été persécutés.

    Nous devons nous rassembler par la pensée,
    la foi, la sagesse.
    Restons unis et fêtons ensemble cette belle fête de Pâques.

    Pâques





     

     


    11 commentaires
  • Chers amis

    Désolée de ne pas passer chez vous,
    J'ai quelques circonstances
    Je ne vais pas vous les détailler
    Le temps n'est pas à geindre, 
    mais à accepter ce qui nous est donné.
    Le soleil luira cette semaine,
    Profitez en au maximum.
    Bises à vous toutes et tous.

    Désolée


     

     


    votre commentaire
  • Etant coincée par une toux qui m'épuise la nuit comme le jour, 
    je suis venue écouter la musique de mon blog pour me relaxer.
    Février est froid l'hiver a bien finit par s'installer.
    A toujours courir du chaud au froid, entre mon Tomy
    mes oiseaux , ma souris, mon renard et mes chats.
    J'AI PRIS FROID. 

     

     

    Hommage à mes petits amis



    Mon Tomy, vous le connaissez
    c'est mon ami qui a suivi et non remplacé mon snoopy.
    Ma souris je l'ai découverte dans la réserve,
    elle a fait son nid dans des cartons et
    se régale des graines qui sont pour mes oiseaux en libertés, 
    ceux-ci sont les liens avec notre ciel et notre créateur.
    Mon jeune renard lui, connaît mes heures à la nuit tombée,
    il sait que j' amène tous les restes de la journées,
    couennes de fromages,  gras de viande, reste de pommes
    de terre ou de pain, l'hiver est dur pour lui
    et les espaces de chasse ont diminués.
    L'homme n'arrête pas de construire.
    J'aime tellement ces animaux qui ne demandent
    qu'un peu de respect
    ils ont tous un grand rôle à jouer.

    Hommage à mes petits amis



    On me traite de folle de vouloir garder une souris
    dans la réserve et  qui n'arrête pas de grignoter,
    mais comment pourrais-je la mettre dehors,
    il gèle et en moins de temps qu'il faut,
    les chats ou le renard l'aurait avalé.
    Avec moi, ils ont chacun leur chance. 

    Hommage à mes petits amis

    Ayez confiance mes amis,
    je ne vous abandonnerais pas, je vous aime trop.
    vous m'apportez joie et bonheur
    vous ne m'avez jamais déçue.
    Seul l'homme a cela dans ces gènes et s'acharne
    Vous,
    vous apportez l'équilibre, la beauté .

    Soyez bénis.
      

    Hommage à mes petits amis


     




    11 commentaires
  • Les pieds dans la neige.

    On l'attendait depuis longtemps,
    et début de ce vendredi 15
    alors que mon rendez vous était pour 9h,
    nous nous sommes retrouvés bloqués dans le bois de la Vecquée,
    un arbre trop chargé s'était couché sur la route.

    Demi tour fut fait mais avec beaucoup de difficulté,
    et c'est sur la nationale que nous nous sommes retrouvés coincés,
    rien n'avait été dégagé.
    Le compteur marquait 3kms l'heure,
    le calcul fut vite fait,
    pas de stress cela ne servirait à rien.
    si je n'avais pas su arriver, les autres non plus.

    C'est donc avec deux heures de retard que je suis arrivée
    et à mon grand étonnement on ne m'attendait pas,
    tout le monde s'était décommandé,
    demi tour alors, mais avec cette différence,
    sarcasticc'est que les routes descendues avec difficultés,
    on ne savait plus les remonter!!!yes
    Une seule chose restait à faire,
    trouver un endroit comme une cafeteria ou
    l'on pourrait se calmer et boire un café.

    La matinée se termina à patienter
    et à se renseigner,  puis vint le moment ou
    il fallut redémarrer.
    Lentement mais surement nous parvînmes
    à arriver devant notre allée
    et dernière surprise de la journée,
    le chasse neige était passé
    et la neige en bouchait l'entrée.
    Armé de pelles, nos voisins nous ont aidés à déblayer.

    Le premier jour de neige dans notre pays et dans notre contrée
    est toujours très très chaotique.
    Merci à nos élus et bonne fin de journée.

    Les pieds dans la neige.



    Première journée de neige.





     

     

     



     


    15 commentaires