• Un escargot dans mon salon

     

     

    Un escargot dans mon salon

    Depuis quelques années,
    deux  petits escargots squatent
    la partie des jounaux de la boite aux lettres.
    Je les  vois souvent circuler ou alors tomber
    Je les remonte alors dans leur l'abri,
    ils ont aussi droit au respect.
    J'avais observé qu'ils grignotent et se régalent de papiers.
    Un escargot dans mon salon

     Mais ce matin,
    machinalement, j'ai pris toutes ces publicités,
    sans les secouer et les aies déposées sur la table du salon.
    Les heures se sont écoulées,
    quand j'ai feviné que quelque chose d'anormal se passait,
    mes yeux se sont alors détournés 
    vers quelque chose qui se déplaçait.
    C'était un escargotdans toute sa splendeur
    qui traversait le salon,
    il n'avait pas souffert de ce transfert
     et circulait tout à son aise

    Avec un profont respect,
    j'ai remis ce petit vagabond près de son compagnon
    afin qu'ils finissent leur vie paisiblement dans les journaux.

     

    Un escargot dans mon salon

    Le résumé qui suit n'est pas de moi...
    Présent sur Terre depuis  environ 600 millions d'années, donc bien avant l'Homme, l'escargot est peut être l'animal le plus vieux sur terre.

     Dans l'alimentation humaine, l'histoire de l'escargot remonte à la Préhistoire, puisque les archéologues ont retrouvé de véritables monticules de coquilles dans les cavernes habitées.

     Un siècle avant JC, les Romains les consommaient frits après les avoir laisser dégorger dans du lait. L'escargot était un produit populaire, comme par la suite en Gaule romaine. Les Romains sont les premiers à stocker vivants ces animaux dans des parcs entourés d'eau pour éviter les fuites.

     Puis l'Eglise chrétienne considéra comme viande impure la chair de animauix rampants. L'escargot devient alors la viande du pauvre ou des jours maigres. Cette pratique va subsister au point de faire disparaître l'escargot de l'alimentation traditionnelle.

     Au XVIème, on parquait les escargots aux environs de La Rochelle d'où les marins les embarquaient vivants dans des tonneaux pour constituer une réserve  de "viande fraîche" à bord.

     Malgré la vogue, même à la Cour, des ragoûts et des pâtés d'escargots, ce mets tombe en désuétude.

     Au XVIIème siècle, seuls les paysans en font des potages.

     Au XIXème siècle, le limaçon est remis à l'honneur par un groupe de gastronomes, cependant l'escargot voit toujours son sort lié à celui du Carème.

     En 1814, le célèbre cuisinier Antonin Carème semble avoir redonné à l'escargot ses lettres de noblesse. En effet, Talleyrand demanda à son cuisinier bourguignon de préparer des escargots lors d'un dîner qu'il donnait en l'honneur du tsar Alexandre Ier. Il les accomoda au beurre et à la persillade (de l'ail pour cacher le goût, du persil pour cacher la couleur); le succès fut tel que l'on baptisa la recette "à la bourguignonne". Celle-ci fit son apparition sur les tables les plus huppées.

     Paradoxalement, au cours de la triste famine de 1816-1818, il servit à la subsistance des populations les plus démunies.

     En 1900, après les perturbations de nombreux détracteurs, les "Hélices vigneronnes" sont servies dans les restaurants à la mode.

     On doit constater que ce sont surtout les populations du Midi et du Pays Catalan qui sont à l'origine du grand développement de l'escargot dans notre cuisine traditionnelle. En effet, contrairement à ce que l'on croit souvent, les Bourguignons ne sont à venus à l'escargot que beaucoup plus tard, plus pour des raisons économiques, que par vocation culinaire.

    Un escargot dans mon salon  


     

     

     

     

    « Regard sur le passé d'écoliersUne journée d'octobre »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 09:49

    Bonjour Lelette,

    J'espère que tu vas bien . C'est vrai que les escargots existent vraiment depuis longtemps, mais e ne savais pas qu'ils y en avaient qui voulaient squatter un salon et se tenir au courant des dernières nouvelles.lol Mais c'est vrai que nous devons avoir du respect pour la nature et ce qui nous entourre. 

    Passe un bon dimanche Bisous a++ Dominique

    2
    myoso68
    Lundi 23 Septembre 2013 à 13:16
    myoso68

    oucou ma chère Lelette,

    tu es même respetueuse envers les escargots,

    et en plus se sont des escargots qui aiment le papier,

    peut être aiment ils même lire ?

    moi je les supprime quand ils sont dans mon jardin,

    moins sympa que toi !!! me bouffent tout !!!

    là , nous avons souri car les guêpes sont très friandes de viande,

    viennent et reviennent en chercher des petits bouts,

    mais aujourd'hui nous avons fait griller du poisson,

    et dès qu'elle s'est approchée , elle est repartie,

    n'apprécient certainement pas le poisson les guêpes !!!

    quel bonheur tout ce soleil depuis quelques jours !!!

    avec des bises, vous souhaite une bonne semaine !!!

    3
    myoso68
    Mardi 1er Octobre 2013 à 17:07
    myoso68

    coucou ma chère lelette,

    tu l'auras sans doute lu, mes deux comptes "outlook" ont été piratés , ce matin, donc il ne faudra ouvrir aucun mail , de ma part, en attendant, je leur ai adressé un courrier pour le leur signaler et j'espère que tout rentrera dans l'ordre rapidement !!! 

    te fais de gros bisous et te souhaite douce soirée !!!

     

    4
    Samedi 5 Octobre 2013 à 11:33

    Bonjour Lelette,

    J'espère que tu vas bien.Ici à Tournai rien de nouveau, même pas cette grisaille de temps pfff!. Enfin il faut commencer à s'habituer à l'obscurité plus rapide mais aussi à l'absence de  soleil si cher à notre coeur.

    Passe un bon week-end Bisous a++ Dominique

    5
    Samedi 5 Octobre 2013 à 11:52

    Re bonjour,

    Je viens de passer sur le blog de Pascalou et j'ai lu que c'était ton annif il ya quelques jours de cela. Déjà 71 ans mon dieu comme le temps passe et en plus on dirait qu'il n'a pas d'emprise sur toi.Peut-être un secret ? LOL 

    Encore un bon dimanche Bisous a++ Domi

    6
    myoso68
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 10:19

    bonjour ma chère lelette,

    mmm ça fait bien envie,

    une douzaine d'escargots,

    les bourguignons sont bien gros,

    bien bons !!!

    mais faut bien vérifier sur les boîtes

    si l'on achète bien des vrais escargots,

    car depuis de nombreuses années maintenant

    il y a des "ersatz" qui grandissent dans les arbres

    et ne sont pas des escargots du tout !!!

    avec des bises

    vous souhaite un bon dimanche !!!

    je chante "petit escargot porte sur son dos, sa maisonnette ...."

    7
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 15:12

    Intéressante cette histoire de l'escargot, je l'ignorais totalement, ainsi que le fait qu'ils mangeaient des journaux! Ici ils mangent les feuilles de mes plantes, mais moi je ne les mange pas.
    Merci.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :